Le site ouvert depuis plus de 40 ans,
est une formidable aventure humaine

Parrainé par Michel Drucker et Dany Saval, le Refuge de l’Arche à Château-Gontier œuvre en faveur des animaux et de la protection animale.
C’est un lieu de sauvetage, havre de douceur et de paix pour les animaux exotiques, sauvages et domestiques.

L’Eden

Créé il y a plus de 40 ans pour soigner et recueillir des animaux au parcours parfois chaotique, le Refuge de l’Arche accueille plus d’un millier de pensionnaires représentant une centaine d’espèces différentes qui vivent en toute quiétude dans de grands enclos sur environ 25 hectares.

Il recueille

  • animaux sauvages non domestiques achetés ou importés par des particuliers au retour d’un voyage,issus de zoos, de laboratoires ou de cirques, saisis par les autorités (police, douane, ONCFS, etc.),
  • animaux domestiques exotiques trop vieux et trop encombrants pour leurs propriétaires,
  • animaux de la faune sauvage trouvés blessés dans la nature et restés infirmes.

Les animaux non pris en charge

Au refuge,
vivent environ
450 mammifères,
760 oiseaux
et 40 reptiles

  • 40 espèces de mammifères comme les rongeurs (octodon, cochon d’inde, wallaby,…), ongulés (buffle, dromadaire, lama,…) ou encore les carnivores (raton laveur, renard roux, ours,…), félins (lion,
    tigre, panthère, chat pêcheur,…), primates (babouin, macaque, lémurien,…),
  • 60 espèces d’oiseaux comme les rapaces diurnes, nocturnes, ratites (autruche, nandou, émeu), échassiers (ibis, cigogne, héron,…), perroquets (ara chloroptère, perruche inséparable, cacatoès…),
    passereaux exotiques (mandarin, colombe diamant,…), palmipèdes, columbidés, corvidés, gallinacés, sturnidés,
  • 5 espèces de reptiles (python, boa, tortue,…).

Les nouveautés du Refuge

Vers une amélioration de l’espace dédié aux animaux, de 2016 à 2019, de nombreux aménagements vont être réalisés, afin d’améliorer les conditions d’accueil et de vie au Refuge.
Le site va connaître un développement important avec le renouvellement des installations les plus anciennes, la construction de nouveaux espaces plus vastes, la création de nouveaux locaux tels que la quarantaine, l’infirmerie et une zone de transit pour l’accueil d’urgence d’animaux, l’acquisition de 11 nouvelles parcelles portant à 22 hectares, la création d’un nouvel accueil avec une nouvelle scénographie pour accompagner et expliquer aux visiteurs la démarche de l’association. Ce pôle accueil a été inauguré le 7 avril 2018.
Des locaux de quarantaine, une infirmerie et une zone de transit sont déjà opérationnels pour l’accueil d’urgence d’animaux.

Avec le soutien de :