L’association Le CEPAN
reconnue d’utilité publique
depuis le 12 novembre 2014

Club d’Étude et de Protection des Animaux et de la Nature

Le CEPAN est une initiative exemplaire et unique en son genre dans toute l’Europe.

L’association gère le Refuge de l’Arche, ouvert au public et le Centre de Sauvegarde de la Faune Locale Sauvage « Valentine et Jacques Perrin », non accessible par le public.

Spécialisé dans l’accueil d’animaux blessés ou abandonnés, se trouve un havre de paix pour les nombreux animaux et oiseaux sauvages qui y trouvent asile.

Le  fondateur du Refuge de l’Arche est Christian Huchedé, marié et père de famille… mais des centaines d’autres enfants sont aussi un peu les « siens ». Le Refuge de l’Arche étant pour eux, en quelque sorte, leur seconde famille. Dès son adolescence, Christian Huchedé avait déjà recueilli et sauvé des oiseaux tombés du nid, une chouette et un héron blessés, ainsi qu’un renardeau amputé par un « piège à mâchoires ». Dans la maison et le jardin de ses parents, il avait créé une véritable « infirmerie » et un mini-refuge où il veillait sur tous ses protégés. Cette passion de Christian fût vite contagieuse : il la communiqua à la plupart de ses copains d’école. Plus tard, il créa avec eux à Château-Gontier, l’association « Le CEPAN », qui fit très rapidement des émules parmi les jeunes de toute la région.

De mois en mois, le « Refuge de l’Arche » animé par Christian Huchedé et le CEPAN recueillaient de plus en plus d’animaux blessés, mutilés, persécutés : ce qui les amena tout naturellement à partir en guerre contre les préjugés, les superstitions, et les destructions dont étaient victimes bien des espèces sauvages. A l’aide d’expositions, de conférences dans les écoles, des campagnes d’information et de sensibilisation par voie de presse, le Refuge de l’Arche gagna très vite une grande notoriété. L’influence de ces jeunes si déterminés, était évidente : les persécutions des rapaces et autres animaux « mal aimés » diminuaient. Néanmoins, le modeste Refuge de l’Arche hébergeait des rescapés de plus en plus nombreux, notamment des animaux abandonnés par une ménagerie en faillite : singes, loups, ours… et même un lion !

Depuis 2008, Christian Huchedé est à la retraite, même s’il garde un œil sur les activités de l’association. C’est son fils Yann, qui a repris la direction du Refuge de l’Arche et du Centre de Sauvegarde.

Mission

Aujourd’hui, le CEPAN continue et amplifie sa mission. Au delà de l’accueil et des soins des animaux, les objectifs du CEPAN se définissent autour de trois pôles d’actions : la protection animale, la sensibilisation et l’éducation du public, ainsi que la réinsertion sociale pour des jeunes en quête d’intégration.

Les actions de protection animale menées par l’association consistent à accueillir et soigner des animaux sauvages, exotiques et domestiques. Il s’agit de prendre en charge  des animaux de la faune locale, trouvés blessés dans la nature, de les soigner et le cas échéant, de les relâcher dans leur milieu naturel. Les animaux exotiques ou domestiques proviennent de différents milieux. Ils étaient devenus soit trop encombrants pour leurs anciens propriétaires, soit saisis par les autorités publiques (douanes, gendarmerie, police, DSV, ONCFS,…)

Le CEPAN sensibilise le public en le mettant en face d’une réalité insoupçonnée : celle qui dévoile le nombre important d’animaux exotiques vivant dans un milieu qui ne leur est pas naturel. L’éducation sur la zoologie des espèces présentes au Refuge est développée sur des panneaux informatifs. D’autres supports, comme le livret pédagogique, sont distribués aux professeurs des écoles. De plus, des expositions ou des conférences sont ponctuellement organisées. D’autres vecteurs d’informations (médias, internet…) sont plus largement utilisés également.

Depuis toujours, l’association joue un rôle social en permettant à des jeunes, en quête d’intégration, de s’impliquer dans une activité utile, et à responsabilité. Autrefois plus informelles, ces actions sont aujourd’hui plus larges et cadrées : le chantier d’insertion permettant l’emploi et le suivi social de personnes bénéficiaires du RSA, l’accueil de jeunes mineurs contraints à des peines de substitution, action menée avec les éducateurs nommés par les tribunaux.

Un bureau

  • Président : Serge Faguier
  • Vice-Président : Alain Sabin
  • Trésorière : Viviane Suhard
  • Secrétaire : Aurore Huchedé

Un conseil d’administration

  • Serge Bertron
  • Manuel Doumeau
  • Christophe Esnault
  • Gérard Leroyer
  • Carine Oger
  • Lucie Passelande
  • Gilles Suhard

Bulletin d’adhésion

L’argent versé à l’association finance intégralement le bien-être des pensionnaires de l’association.

Pour nourrir le millier d’animaux du Refuge de l’Arche et les 530 accueillis en une année par le Centre de Sauvegarde de la Faune Sauvage locale, l’association Le CEPAN dépense en moyenne 240 € par jour pour distribuer 400 kg de fruits et légumes, 275 kg de foin, 75 kg de viande, 60 kg de granulés divers, 55 kg de graines diverses.

Un Comité d’Honneur

Mylène Demongeot, grande ambassadrice de l’association s’est entourée de personnalités pour former le Comité d’honneur de l’association. Elle en est la Présidente et compte, en 2016, 35 membres : Allain Bougrain-Dubourg, Brigitte Bardot, Philippe Bouvard, Yves Coppens, Antoine Duléry, Hélène De Fougerolles, Teddy Riner,…

« Le Refuge de l’Arche, créé le 5 mars 1974, est un parc animalier exemplaire qui doit son existence au dévouement, au travail, à l’énergie de la famille Huchedé animée par le « patriarche », mon ami Christian que je connais et admire depuis vingt-cinq ans.

Devenir la Présidente du Comité d’Honneur du CEPAN est pour moi un honneur et je mettrai tout en œuvre pour que la famille Huchedé soit fière de moi.